À propos

Quelle mouche nous avait piqués il y a 30 ans pour nous donner le goût des grands espaces sauvages ? Nul ne le sait. Mais ce désir d’authentique et de nature ne nous a jamais quittés.

Aujourd’hui, on a dit adieu à notre Provence natale pour vivre désormais sur l’un des grands causses en Lozère.

Le Causse Méjean : territoire insolite et majestueux, chauve et boisé à la fois, surplombant les gorges du Tarn et de la Jonte.

Notre hameau d’adoption se nomme La Volpilière, à 929 mètres d’altitude.

Toute la maisonnée s’y est installée : chien, chats, abeilles et même quelques tarentes ont fait le voyage.

Nous annonceront-elles le printemps ?

Les Commentaires sont clos.

Switch to our mobile site